L' histoire du Chino

Une authenticité indiscutable pour une pièce intemporelle : le pantalon CHINO

Il est un basique qui l’a toujours été et le sera certainement à tout jamais, c’est le pantalon chino. Superbement porté par Steeve McQueen, Daniel graig et tant d’autres, ce pantalon d’apparence simple a pourtant une véritable histoire. Comme souvent, elle est issue de l’armée .

En 1846, Sir Harry Lumsden, alors commandant des armées anglaises dans le Punjab, en Inde décide de troquer les  pantalons blancs (insupportables par cette chaleur) de ses soldats pour des bas de pyjama locaux. Afin de les fondre dans les couleurs « sable » environnantes, il les colore grâce à une plante, la Mazari. Cette couleur n’est autre que le khaki, le mot Hindou pour « poussière ». Excellente trouvaille pour Lumsden, puisque le khaki s’avère être bien plus adapté en Inde que les tuniques rouges et blanches traditionnelles.

Après avoir été porté un peu partout par les troupes anglaises, notamment   en Afrique du Sud, puis au Soudan,  il devient leur tenue officielle en 1884.  Lors de la guerre Hispano-Américaine de 1898, de nombreuses autres armées l’adoptèrent officiellement, mais pas les Français, qui vouaient une culte à  leur pantalon rouge…
Plus connu sous le nom de « Chino » chez nous, il est physiquement et visuellement le même pantalon. Ce nom vient tout simplement du fait que les « British Khakis » furent copiés pour l’armée américaine par les Chinois. Dès lors, ils ne sont plus forcément en sergé, mais simplement en toile de coton industrielle.              
    
                           

homme avec pantalon chinohistoire du pantalon chinohomme avec pantalon chino beige

Ce sont les militaires américains qui ont démocratisé ce grand classique en continuant de le porter après la 2de Guerre Mondiale, et notamment à l’Université (avec un t-shirt blanc, un cardigan gris anthracite et des sneakers blanches de préférence). Depuis cette période, à peu près tout le monde en possède au moins un dans sa garde-robe. Le seul souci consiste à choisir la bonne matière, la bonne couleur, avec ou sans pli. Le véritable « chino» n’est jamais trop long. S’il l’est, on pourra toujours l’enrouler pour laisser apparaître la cheville, jamais plus. Évidemment, la couleur beige est indispensable et on évitera à tout prix une coupe slim. Pour les plis ou les pinces, ce sera à chacun de voir, mais  les puristes choisiront une coupe droite.  

Dans La Grande Évasion, l’ambiance est  décontractée et le style reste intact. Steeve Mc Queen porte un Sweatshirt bleu marine et un pantalon chino beige, le tout ajusté d’un blouson en cuir noir, ici type A2 (modèle porté par les officiers parachutistes et les pilotes de l’US Air Force, originellement en cuir d’agneau).     


LE CHINO A TRAVERS LE CINÉMA
 Paul Newman

pantalon chino vedettes
Steeve Mc Queen et Daniel Graig ont toujours adopté le pantalon chino au cinéma comme dans leurs vies privées

Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site web